Finalité

Contribuer à dynamiser le secteur de l’artisanat textile et renforcer sa capacité à générer durablement des emplois et des revenus en mettant l’accent sur la valorisation du coton et les savoir-faire locaux.

Objectif général

Favoriser l’accès à des marchés rémunérateurs pour des produits textiles artisanaux adaptés aux exigences de la demande

Objectifs spécifiques

  • Développer le marché de l’habillement, du textile d’intérieur, des tenues professionnelles et la niche de marché biologique et équitable
  • Développer les capacités des promoteurs partenaires à répondre de façon efficace et durable à la demande du marché
  • Favoriser l’établissement de liens fonctionnels entre acteurs de différents maillons, l’appui aux dynamiques de réseaux, la concertation multi acteurs et la synergie entre intervenants

Bénéficiaires directs

  • Artisans des différents maillons la filière textile/coton : fileuses, teinturiers et teinturières, tisseuses et tisserands, couturiers et couturières
  • Organisations socioprofessionnelles des acteurs de la filière

Financement : Coopération suisse

Zone de couverture : Territoire national

Période d’exécution : 2008-2012

Principaux résultats

  • 61 nouveaux emplois créés au sein des entreprises accompagnées
  • Accroissement des revenus des entreprises
    • 100% des entreprises/coopératives qui ont bénéficié d’un accompagnement de proximité du programme ont accru leurs revenus
    • Chiffre d’affaire généré par la création de nouvelles opportunités de marchés pour les artisans : fil teint, ameublement, produits évènementiels (pagnes du 50tenaire, 08 mars), Produits biologiques, Ventes directes lors d’évènements commerciaux spécifiques (SIAO, Abidjan, Allemagne, Niger…)
  • Diversification de l’ offre de produits : textiles biologiques, textiles d’ameublement, textiles évènementiels,
  • Émergence d’une niche de marché de textiles biologiques (François 1er, AZPF (Association Zoodo pour la Promotion de la Femme), Sougouri Mogaré
  • Spécificités culturelles (symboles, motifs, coupes) de 7 aires culturelles capitalisées (CD, brochures) et mises en valeur par des artisans
  • Renforcement de la volonté politique pour la promotion du textile artisanal
  • Existence de standards de qualité pour des produits clés

Structuration de la filière par la mise en place de coopératives inter-maillons, constitution de groupes d’experts.

Comments are closed